Communes clim’actives : Les bâtiments communaux d’Ohey chauffés avec du bois !

04/07/2009 14:09

24/06/09: Commune du Condroz namurois, Ohey s’est fixée comme ambitieux objectif de réduire sa facture énergétique de 20 %. Elle était par ailleurs lauréate en 2009 du Prix du meilleur projet technique pour le concours Communes Clim’actives dans la catégorie « Petite Commune » pour son projet de chaudière à plaquette bois qui assurera les besoins en chauffage d’un groupe de bâtiments communaux. Focus sur la dynamique qui a conduit à cette initiative avec Charlotte de Laminne, conseillère en énergie pour la commune d’Ohey et de Gesves.

Guider : En quoi consiste votre projet ?

Charlotte de Laminne : « Il consiste en l’installation d’un réseau de chaleur de près de 500 mètres avec une chaufferie bois plaquettes. »

Guider : A quoi vont servir ces différentes installations ?

Charlotte de Laminne : « Le réseau de chaleur alimentera 10 bâtiments communaux en chauffage ainsi que plusieurs bâtiments connexes dont l’Eglise et des habitations. Les bâtiments communaux sont les 2 administrations, le hall de sports, l’école primaire et maternelle, la crèche, le local convivialité et ONE, la buanderie, la maison Marie et Sacré. »

Guider : Comment allez-vous mettre en œuvre ce projet?

Charlotte de Laminne : « Une étude doit être réalisée afin de spécifier et d’ajuster les techniques et ainsi mettre en œuvre le projet. Dès l’étude réalisée, plusieurs entreprises seront contactées puis choisies sur base de leur offre. Ensuite, les travaux pourront commencer. Une tranchée sera réalisée dans le parc afin de placer les tuyaux de réseau ; les autres éléments principaux seront un silo pour le bois, et une chaudière bois. »

Guider : Comment vous est venu l’idée de lancer un tel projet ?

Charlotte de Laminne : « C’est le site combiné à un souci communal constant d’économiser l’énergie qui donna naissance au projet. La très grande promiscuité des bâtiments communaux permettait de mettre en place un réseau de chaleur ce qui est très souvent un gage de rentabilisation de la mise en place de chaufferie très performante au niveau environnemental comme une chaudière bois. »

Guider : Quelles sont les économies de CO2 qui en résulteront ?

Charlotte de Laminne : « Plus de 140 tonnes de CO2 par an. »

Guider : Quelles ont été vos motivations pour lancer un tel projet ?

Charlotte de Laminne : « La motivation écologique prime avant toute autre. Le projet permet de dépasser les objectifs que le plan Kyot’Ohey s’était fixé en atteignant non pas une diminution de 20 % comme planifié mais bien de 40 % de diminution des émissions sur les bâtiments communaux. Une autre motivation est la dynamisation qu’offre le projet à la commune avec la possibilité de créer une filière bois en partenariat avec les acteurs locaux. Le projet est également en parfaite adéquation avec un autre projet communal qui porte le nom d’ « Ohey, Commune de l’Arbre ».

Guider : Avez-vous déjà lancé d’autres projets du même type ?

Charlotte de Laminne : « Un projet est en cours à Gesves avec une Chaufferie Bois également, sur le site de la Pichelotte. Le chantier démarre en juillet. »

Contact

Bernard Christophe

Rue de stambruges 13
7332 Neufmaison

TVA BE0818.525.491

M +32 493 192 691

 

Pour nous contacter pour une prise de rendez-vous ou un devis, 

nous sommes par là !!

 

 

Nous acceptons