D’ici 2020, la CWaPE propose d’abandonner progressivement l’octroi de certificats verts aux petits producteurs.

16/12/2010 11:17

 

La CWaPE propose d’adapter le mécanisme de marché de certificats verts afin de suivre l’évolution des coûts et rentabilité des différentes technologies renouvelables ou de cogénération.

Parmi ces propositions, le régulateur wallon pointe la filière photovoltaïque : les matériaux ont connu une forte chute des prix ces dernières années, assurant une meilleure rentabilité et compétitivité de la filière. La CWaPE recommande dès lors de réduire par étape annuelle le nombre de certificats verts qui seront octroyés aux futures installations.

En juillet 2011, un système classique pour les particuliers (entre 5 et 10 kW) recevrait ainsi 4 certificats verts (contre 7 actuellement), puis descendrait progressivement à 0 d’ici août 2020. Un grand système (supérieur à 10 kW) passerait de 4 à 1 certificat vert. Pour assurer ce nouvel équilibre, le principe de compensation doit être impérativement  pérennisé, précise la CWaPE.

A terme, l’abandon du mécanisme pour les particuliers constituera une simplification administrative, tout en assurant une rentabilité équivalente à celle d’aujourd’hui. Selon le secteur, ce pilotage du marché est sain mais doit veiller à la stabilité de la filière. 

A Bruxelles, le mécanisme suivra sans doute une adaptation similaire. En Flandre, le gouvernement a annoncé une réduction drastique du prix garanti par certificat vert, provoquant une vive réaction de la filière. Lors d’une séance houleuse en Commission d’énergie, l’amendement incriminé a dès lors été retiré du décret et la décision postposée. 

source : renouvelle decembre 2011

Contact

Bernard Christophe

Rue de stambruges 13
7332 Neufmaison

TVA BE0818.525.491

M +32 493 192 691

 

Pour nous contacter pour une prise de rendez-vous ou un devis, 

nous sommes par là !!

 

 

Nous acceptons