Earth Hour, 60 minutes pour la planète

29/03/2010 10:59

Paris éteint ses lumières pour Earth Hour 2010


Le 27 mars 2010, entre 20h30 et 21h30, des millions de personnes à travers le monde éteindront leurs lumières pour manifester leur soutien à la lutte contre le changement climatique. Aussi, pour la deuxième année consécutive, la Ville de Paris s’associe à l’opération « Earth Hour, 60 minutes pour la planète », lancée à l’initiative du WWF.

« Earth Hour est aujourd'hui la plus grande manifestation en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique », a déclaré Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations unies.

Le 27 mars 2010, entre 20h30 et 21h30, des millions de personnes à travers le monde éteindront leurs lumières pour manifester leur soutien à la lutte contre le changement climatique. Aussi, pour la deuxième année consécutive, la Ville de Paris s’associe à l’opération « Earth Hour, 60 minutes pour la planète », lancée à l’initiative du WWF.

Plus de 5000 villes et communes éteindront pendant une heure l’éclairage de leurs monuments. Un seul but : dire haut et fort qu’il est grand temps d’agir davantage pour la protection du climat. En Suisse, 30 villes seront de la partie. Sans oublier d’innombrables entreprises et des millions de citoyens dans 125 pays.

 

Sur Paris, ce sera l’éclairage extérieur de plus de 240 monuments et bâtiments parisiens -  le Louvre, l'Hôtel de Ville, Notre Dame, le Panthéon, les Invalides, la place de la Concorde, l’Opéra Garnier, les ponts parisiens, les mairies d’arrondissement …. – qui sera éteint pendant une heure, de 20h30 à 21h30. Pour sa part, les lumières de la Tour Eiffel s’éteindront pendant 5 minutes. 

Les Parisiens vont allumer 1600 bougies pendant une heure au pied de la Tour Eiffel sur le Champ de Mars, place Jacques Rueff, constituant le nombre 60, pour marquer leur mobilisation.

Earth Hour 2010 aura lieu 100 jours après le sommet de Copenhague. L’édition 2009 a permis, à l'échelle nationale, une économie de 1 % de la consommation d'électricité métropolitaine soit 800 mégawatts. Cela équivaut à la consommation journalière d'une ville comme Lyon (qui compte plus d'un million d'habitants).

C’est Denis Baupin, adjoint chargé du développement durable, de l’environnement et du Plan Climat et Jean-Bernard Bros, adjoint chargé du tourisme et des nouveaux médias locaux, qui procèderont symboliquement à l’extinction des lumières, aux côtés de représentants du WWF et d’autres personnalités, à 20h30 précise.

Earth Hour (en français : Heure de la Terre, couramment appelé Une heure pour la planète) est un évènement mondial annuel, créé par le WWF, qui consiste à couper les lumières et débrancher les appareils électriques non essentiels pour une durée d'une heure afin de promouvoir l'économie d'électricité et, par conséquent, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique.

La première édition de cette manifestation, visant autant les particuliers que les industriels, a eu lieu à Sydney le 31 mars 2007 de 19h30 à 20h30, opération conçue par le WWF et le Sydney Morning Herald, un grand quotidien australien.

La seconde édition s'est déroulée dans 35 pays, de 20h à 21h le 29 mars 2008, en commençant en Nouvelle-Zélande et à l'est de l'Australie pour se conclure dans la ville de San Francisco et la troisième édition le 28 mars 2009 a connu une ampleur planétaire avec 88 pays participants.

L'édition 2009 s'est déroulée le samedi 28 mars 2009 de 20h30 à 21h30, aux heures locales. L'éclairage de plusieurs monuments comme le pont de Sydney, les pyramides d'Égypte ou la tour Eiffel (mais seulement cinq minutes pour cette dernière) a cessé. Pour la première fois, les Nations unies y ont participé, éteignant leur immeuble à New York. Pour cette année 2010, l’événement devra mobiliser plus d’une centaine de pays à travers le monde.

De la tour Eiffel et la fontaine de Trevi, les pyramides de Gizeh et le plus haut gratte-ciel du monde à Dubaï, Las Vegas et la cité interdite de Pékin: dans le monde entier, les lumières s’éteindront demain pendant une heure à 20h30 locales. Pas moins de 5000 villes y participent, parmi lesquelles New York et Pékin, Le Cap et Rio, Paris et Berlin, peut-on lire dans un communiqué de presse du WWF.

« Cette action devrait toucher près d’un milliard de personnes. Earth Hour montre ce qui est possible quand le monde entier tire à la même corde (…) Cette action prouve que de nombreuses villes, entreprises et personnes privées veulent en faire davantage que le monde politique pour protéger le climat», affirme Thomas Vellacott, directeur du programme du WWF Suisse.

Contact

Bernard Christophe

Rue de stambruges 13
7332 Neufmaison

TVA BE0818.525.491

M +32 493 192 691

 

Pour nous contacter pour une prise de rendez-vous ou un devis, 

nous sommes par là !!

 

 

Nous acceptons