La production de biodiesel dans l’Union Européenne augmente de 35% en 2008

20/07/2009 12:33

La production de biodiesel dans l’Union Européenne augmente de 35% en 2008
La production de biodiesel de l’Union Européenne et la capacité de production de la région a augmenté de 35% en 2008 ce qui est inférieur aux augmentations enregistrées en 2005 et en 2006 mais ce qui permet au bloc de détenir 65% des parts de marché mondial.

La production de biodiesel dans l’Union Européenne a augmenté de plus de 35% en 2008 et sa capacité de production augmentera encore cette année même si la moitié des centrales sont à l’arrêt du fait de la faiblesse de la demande, d’après ce qu’a déclaré un groupe de producteurs européens mercredi.

 Le European Biodiesel Board (pour Comité Européen du Biodiesel EBB) basé à Bruxelles a déclaré que la production européenne de biodiesel, qui est de loin le principal biocarburant produit dans cette région, avait atteint les 7,76 millions de tonnes l’an dernier, ce qui donne à l’Union Européenne une part du marché mondial de 65%.

Cependant, l’EBB a qualifié l’augmentation de la capacité de production réalisée en 2008 de « modérée » comparée à la croissance spectaculaire que cette dernière a connu en 2005 (65%) et en 2006 (54%) alors que l’augmentation n’était que de 17% en 2007.

 

50% des centrales existantes productrices de biodiesel restaient inutilisées et en arrêt en 2008/2009

 « En accord avec la tendance initiée en 2007, l’année 2008 n’a connu qu’une petite augmentation de la production de biodiesel en Union Européenne et même une réduction de cette production dans les deux principaux Etats membres producteurs à savoir l’Allemagne et l’Autriche » d’après ce qu’indique un communiqué de l’EBB.

 Le détail des statistiques de la production de biodiesel par pays et les estimations de la capacité de production pour l’année 2009 sont consultables sur le site Internet de l’EBB.

 « Cette situation doit être considérée dans un contexte de compétition commerciale internationale injuste qui a considérablement affecté la profitabilité des producteurs de biodiesel de l’Union Européenne depuis début 2007 » indique le communiqué.

 L’Union Européenne a accepté une proposition faite par la Commission européenne selon laquelle ses tarifs anti-dumping seraient étendus à cinq ans pour contrer les importations à bas prix des Etats-Unis.

 Cette décision a été bien accueillie par l’EBB, qui s’était plaint du fait que les producteurs de l’Union Européenne étaient affectés par les subventions fédérales que donnent les Etats-Unis à ses propres producteurs de biodiesel.

 « Cette décision aidera à rétablir le droit légitime des producteurs de l’Union Européenne à faire jeu égal avec les autres » indique le communiqué de l’EBB.

 En plus d’une chute de la demande de biodiesel liée à la forte compétition avec les Etats-Unis, les producteurs de l’Union Européenne ont aussi souffert de la chute des marges liée à la chute des prix du pétrole tout au long de l’année qui n’a pas été compensée par une chute similaire des prix des huiles végétales et donc des biocarburants.

 Même si l’Union Européenne aura une capacité totale de production de biodiesel proche de 21 millions de tonnes cette année –soit une augmentation de 31% sur l’année- l’EBB a déclaré que les statistiques des années 2008 et 2009 montraient qu’au moins 50% des centrales existantes restaient inutilisées et en arrêt.

 « La compétition internationale injuste est le principal moteur de cette tendance tandis que les discussions politiques en 2008 concernant l’adoption de la Directive sur l’Energie Renouvelable ont rendu encore plus incertain le marché » ajoute le communiqué de l’EBB.

 Le principal producteur de biodiesel de l’Union Européenne, l’Industrie Diester en France, a déclaré qu’il interrompait ses investissements jusqu’à ce qu’il connaisse dans les détails, attendus l’an prochain, la mise en place de l’objectif de l’Union Européenne visant à ce que les énergies renouvelables fournissent 10% de l’énergie utilisée par le secteur des transports d’ici 2020.

 La part de ces 10% qui sera allouée aux biocarburants, dont le biodiesel, pour atteindre cet objectif n’est pas encore connue.

 Le biodiesel est un biocarburant obtenu à partir d'huile végétale ou animale, transformée par un procédé chimique appelé transestérification. Le biodiesel tente de concurrencer les huiles végétales utilisées à l'état brut et le pétrodiesel, c'est-à-dire le diesel classique.

 En France, on parle aussi de Diester. Le diester est une marque déposée par Sofiproteol.

Contact

Bernard Christophe

Rue de stambruges 13
7332 Neufmaison

TVA BE0818.525.491

M +32 493 192 691

 

Pour nous contacter pour une prise de rendez-vous ou un devis, 

nous sommes par là !!

 

 

Nous acceptons