Les prix du pétrole recommencent à flamber

08/04/2011 11:00

Le baril de brent est monté à 123 dollars, on n'avait plus connu ce niveau de prix depuis 2 ans et demi... On est en route vers le record de l'été 2008 (147 dollars le baril) et cela n'étonne pas vraiment les experts.

Cela n'étonne pas les experts parce qu'il y a 3 bouleversements majeurs qui viennent de se produire. Il y a tout d'abord les événements du Moyen Orient (et l'incertitude en Lybie), puis la catastrophe de Fukushima au Japon, qui sème le doute sur le nucléaire, et il y a la marée noire déclenchée par BP dans le golfe du Mexique qui gèle une partie de la production. L'Industrie pétrolière est sous pression, la patron de Total, Christophe de Margerie, le reconnaît, même s'il cherche a relativiser les choses. "Il n'y a pas de raison de s'inquiéter. Maintenant, les marchés anticipent forcément et devant cette incertitude, eh bien ils ont tendance à jouer un peu à la hausse. (…) Ce n'est pas à Total à donner des leçons en disant, vous savez, c'est à cause de vous que les prix montent. Non, ce n'est pas le message. Le message c'est, il faut laisser investir. Il faut qu'on puisse amener plus d'énergie et puis, globalement, à un moment, on verra si cela suffit pour couvrir la demande."

 

Le patron de Total se veut rassurant mais les experts sont moins optimistes

 

Oui, les experts disent clairement que le pétrole devient plus rare, plus difficile à exploiter et qu'il coûtera donc de plus en plus cher. La seule solution c'est d'en consommer moins. L'ancien directeur de l'agence Internationale de l'Energie, Claude Mandil, ne le cache pas. "Je ne crois pas qu'il faille casser le thermomètre en disant 'baissons administrativement les prix de l'énergie et réduisons les taxes dans nos pays, des choses comme ça'. Nous plafonnons le prix du pétrole comme a l'air de vouloir le faire en France, ça c'est cassé le thermomètre. Il faut constater que les prix sont élevés et donc nous devons agir en conséquence. Nous avons tous dans nos pays développé des marges de progrès en efficacité énergétique qui sont considérables. Il faut le faire.

 

Il reste donc à passer aux actes et il faudra sans doute changer de comportement.

 

 

 

Françoise Gilain

RTBF info.be


Contact

Bernard Christophe

Rue de stambruges 13
7332 Neufmaison

TVA BE0818.525.491

M +32 493 192 691

 

Pour nous contacter pour une prise de rendez-vous ou un devis, 

nous sommes par là !!

 

 

Nous acceptons