Lons piège les particules

29/06/2009 09:30

Biomasse

 

 

Dummy

Crédits photo : J. Talpin

À l’automne prochain, Lons-le-Saunier (Jura) mettra en route une chaufferie bois de 2 MW en plein cœur de la ville. Elle alimentera un réseau de chaleur de 1,4 km de long et 10 sous-stations desservant un lycée, la mairie, un hôpital, un immeuble HLM, des bâtiments et résidences universitaires. La chaudière, construite par le fabricant français Compte-R, consommera quelque 2 400 tonnes/an de plaquettes forestières. La grande originalité de cette chaufferie est qu’elle est équipée d’un filtre à manche, matériel dix fois plus efficace que le traditionnel filtre à cyclone exigé par la réglementation pour un appareil de cette puissance. En effet, étant donné la proximité avec les habitations, la commune a choisi de réduire au maximum les émissions de particules. Elle s’impose dès maintenant un équipement qui ne sera obligatoire qu’à partir de 2020. Les conséquences techniques et financières sont importantes. « Nous avons dû agrandir le bâtiment pour y faire entrer le filtre à manche », souligne François Amblard, président du bureau d’études Fluitec, maître d’œuvre de l’installation. Au total, le surcoût s’élève à 350 000 euros. L’investissement global s’élève à 2,7 millions d’euros, subventionné à 46 % par la Région, le Département, l’Ademe et l’Europe.

Contact

Bernard Christophe

Rue de stambruges 13
7332 Neufmaison

TVA BE0818.525.491

M +32 493 192 691

 

Pour nous contacter pour une prise de rendez-vous ou un devis, 

nous sommes par là !!

 

 

Nous acceptons