Nouveau système d’étiquette énergie pour les appareils électroménagers

25/11/2009 20:30

 

Au terme de plusieurs mois de négociation, l’Union européenne est parvenue à un compromis concernant le nouveau système d’étiquette énergétique pour les appareils électroménagers. Les classes existantes de A à G se complètent des classes A+, A++ et A+++.

Afin d’informer le consommateur sur la consommation de l’appareil, les réfrigérateurs, congélateurs, fours, sèche-linge, machines à lessiver, lave-vaisselle, éclairages et appareils de conditionnement d’air sont pourvus d’une étiquette énergie. Sur base de la consommation, les appareils sont classés dans 7 classes de A jusque G. Les appareils de classe A sont très économiques, ceux de classe D ont une consommation moyenne et ceux de classe G sont très gourmands en énergie. Les différences de consommation peuvent être énormes et représenter plusieurs dizaines d’euros.

 

 

Système dépassé

Le système de l’étiquette énergie est contesté depuis longtemps déjà. D’après la critique, l’étiquette introduite en 1977 est dépassée et n’incite plus les fabricants à développer de meilleurs appareils. En effet, actuellement, près de 95 % des appareils électroménagers arborent l’étiquette A.

Nombre de propositions ont été émises afin d’indiquer dans quelle mesure les appareils électroménagers sont économiques ou pas. La plus récente conformément à laquelle les appareils plus économiques que la classe A pourraient porter l’étiquette A-10 %, A-20 %, A-40 %... , a donc été rejetée.

Sept classes

Le nouveau système est une extension de l’ancien. Les anciennes classes de A à G se complète des classes A+, A++ en A+++. (C’est déjà en partie le cas des réfrigérateurs, congélateurs et lave-vaisselle.) Il est un fait cependant qu’il n’y a que sept classes possibles. Si dans une certaine catégorie, un produit porte l’étiquette A++, le système ne s’étend plus que jusqu’au E. Le système des codes de couleur est conservé. La plupart des appareils performants énergétiquement ont le code de couleur vert foncé et les moins le code rouge.

Obligation

Nouveauté : il existe une obligation de mentionner l’étiquette énergie dans toute publicité pour des réfrigérateurs, lave-vaisselle et fours où le prix est indiqué. Outre les appareils électroménagers, les fenêtres, les portes extérieures et les têtes de douche se dotent aussi d’une étiquette énergie.

Révision en 2014

Pour l’instant, nous n’avons pas de davantage de détails car un groupe de travail de la Commission européenne y travaille encore. En outre, le Conseil des Ministres européen et le Parlement doivent encore donner leur approbation. Début de l’année prochaine, ce système pourrait être d’application, après quoi les Etats membres disposeront de 12 mois pour transposer la directive en législation nationale. La fin n’est donc pas pour demain. En 2014, aura lieu une évaluation si un nombre important d’appareils obtiennent les étiquettes A++ et A+++. L’organisation de protection de la nature WWF s’est dite déçue. “Les décideurs ont prévu une longue période avant la prochaine révision de la directive. Cela indique clairement un manque de confiance dans le nouveau système.”

Contact

Bernard Christophe

Rue de stambruges 13
7332 Neufmaison

TVA BE0818.525.491

M +32 493 192 691

 

Pour nous contacter pour une prise de rendez-vous ou un devis, 

nous sommes par là !!

 

 

Nous acceptons