Principe de ressources et de consommation

Pour être accueillante selon nos critères modernes, une maison doit posséder plusieurs ressources :

  • de la chaleur, obtenue grâce à plusieurs sources (mazout, gaz, électricité, feu de bois)
  • un abri, obtenu grâce à l'enveloppe de la maison
  • de la lumière en tout temps, vitres et lampes le permettent
  • de l’eau, que nous avons sous la main en tournant le robinet

On peut remarquer que pour chaque point relevé, il y a un organisme de distribution. Nous sommes tributaires de ces organismes qui nous font payer leurs services. De plus, nous n'avons aucun contrôle sur les méthodes de fabrication ayant une empreinte écologique forte. Mais il est possible de mettre fin à cela, en rendant la maison autonome.

A l’heure actuelle, beaucoup de techniques écologiques se sont développées afin de produire soi-même ces ressources. En combinant toutes ces techniques, nous obtenons une maison autonome en tous points et accueillante.

Malheureusement, ces techniques sont soit inconnues du grand public, soit jugées trop chères voir même décrites comme inefficaces ou « pas encore au point », ce qui n’est absolument pas le cas. En entendant tous les problèmes actuels de pouvoir d’achat et de réchauffement climatique, une maison économique pourrait justement être profitable à tous et aussi à l’environnement

La maison de M. Orzagh à Mons en est un exemple en Belgique. Cette maison est une villa 4 façades sans aucun raccordement à l’égout et à l’eau de ville, 4 personnes y habitent toute l’année. Mr Orzagh en a fait une maison totalement autonome du point de vue de l'eau.